Outils de connection Archicad - Rhino - Grasshopper

Les outils de connexion entre Archicad, Rhino et Grasshopper permettent d'intégrer de manière optimale les fonctionnalités les plus performantes de ces logiciels tout au long des différentes phases de conception, et ce, sur les plates-formes Mac et Windows. Ces instruments rehaussent significativement le processus de conception, tant dans les premières étapes que lors de la modélisation des informations du bâtiment. Ils proposent des solutions pour un transfert bidirectionnel et transparent de la géométrie, tout en offrant la possibilité de convertir des formes géométriques de base en éléments BIM complets. De plus, ils intègrent une fonctionnalité d'édition algorithmique pour une personnalisation avancée.

Les différents outils

Générez et manipulez des élément de BIM en Archicad directement de Grasshopper

Cet outil permet à Rhino/Grasshopper et Archicad de communiquer directement afin de créer et de manipuler un modèle BIM en totalité ou en partie via l'interface visuelle de Grasshopper. Les concepteurs dont le travail est actuellement basé sur Rhino/Grasshopper ou Archicad peuvent tirer parti de ses fonctionnalités à leur avantage. La nature active, associative et bidirectionnelle de la connexion permet aux utilisateurs de créer des flux de travail polyvalents et d'utiliser la connexion dans plusieurs scénarios, en utilisant à la fois les systèmes d'exploitation Apple macOS et Microsoft Windows.

Dans les projets où la conception est principalement déterminée à l'aide de l'ensemble d'outils Rhino-Grasshopper, les utilisateurs peuvent appliquer la connexion GH-AC pour convertir la conception en un modèle BIM complet tout en conservant certaines capacités d'édition algorithmique. Dans d'autres cas, Rhino/Grasshopper (ou d'autres plug-ins Rhino) peuvent être utilisés pour compléter un projet BIM existant avec des fonctions algorithmiques ou un environnement de modélisation de forme libre à n'importe quelle étape du processus de conception. Dans ces situations, le cadre ou la géométrie de référence de la pièce conçue dans Grasshopper peut être extrait directement d'Archicad lui-même.

Comment cela fonctionne?

Les récentes mises à jour de la connexion en direct entre Grasshopper et Archicad ouvrent de nouvelles perspectives pour un flux de travail intelligent entre les deux environnements de conception, à savoir la conception algorithmique et le BIM.

Grâce à la toute nouvelle fonctionnalité "Déconstruire", les utilisateurs ont désormais la possibilité d'utiliser leurs modèles BIM comme base fondamentale de leur conception, en intégrant une logique de conception algorithmique via Grasshopper. Cette approche permet aux concepteurs de préserver la logique de conception fondamentale dans le BIM, telle que la géométrie de base du bâtiment, tout en la développant avec des détails de conception intelligents qui s'adaptent aux modifications apportées à la conception principale.

La vidéo ci-dessous présente un exemple concret où les données d'enquête sur l'environnement bâti sont exploitées pour reconstruire le modèle d'informations sur le bâtiment d'un environnement urbain suite à un récent tremblement de terre en Italie. Cette démonstration illustre comment la combinaison de Grasshopper et Archicad offre une approche puissante pour intégrer des éléments algorithmiques dans le processus de conception, renforçant ainsi la flexibilité et la précision du travail des concepteurs.

Exemple pratique

Échanger des modèles au format de fichier natif Rhinoceros

Les utilisateurs peuvent choisir de travailler avec un modèle de référence en exportant et en important des modèles entre Archicad et Rhinoceros en utilisant le format de fichier natif Rhinoceros (.3dm).

Rhino Export permet aux utilisateurs de transmettre la géométrie — en utilisant diverses méthodes de représentation — d'un modèle produit dans Archicad vers Rhino.

Rhino Import permet aux utilisateurs de transmettre un modèle créé dans Rhino vers Archicad. Le modèle importé apparaîtra comme un objet GDL conservant la construction logique du modèle Rhino original.

Convertisseur Rhinoceros - GDL

Créer des objets Archicad natifs dans Rhinoceros
Avec cet ensemble d'outils, les utilisateurs peuvent enregistrer une partie sélectionnée d'un modèle Rhino dans un format de fichier objet natif Archicad (.gsm ou .lcf). En fonction de la complexité du modèle et de son utilisation prévue dans Archicad, les utilisateurs peuvent choisir de générer un seul objet (.gsm) à partir de Rhino ou d'un fichier conteneur de bibliothèque (.lcf) contenant plusieurs parties d'objet.

L'importation d'objet unique est recommandée pour importer des objets uniques de petite taille ou des groupes de petits objets au format .gsm dans Archicad et l'importation de structures complexes est recommandée pour importer — et également mettre à jour — des modèles Rhino plus grands et complexes en tant qu'ensemble cohérent d'objets GDL, en utilisant le format de fichier LCF (Library Container File) d'Archicad.